Nous sommes de ces hérétiques qui n'avons pour d'yeux et m'être que nous m'aime

 

Dans d'autres siècles, passés, nous aurions été soit en cellule dans un couvent, soit en cellule dans un asile, soit mis en cage avant d'être jetés au feu. C'est que, chacun selon sa sensibilité, nous cherchons et partageons la magie de la vie. Sans prétendre en fait à aucun pouvoir magique, c'est l'âme agit de la vie dans l'intériorité de chacun, dans l'alchimie de son intimité où le plomb peut se changer en or. Nous sommes de ces hérétiques qui n'avons pour d'yeux et m'être... que nous m'aime.

Nous n'avons pas d'autre religion que celle de dieu en l'homme, que celle d'un dieu/déesse qui est la vie dans ce qu'elle cherche d'unité et pas de dislocation. Nous savons maintenant que les dogmes ne sont pas fait pour nous, qu'au leu d'enseigner, ils tiennent la majorité à l'écart de l'essentiel, en les coupant d'eux-même, en les séparant en races ou en églises.

Notre avantage est de savoir que nous ne savons pas et que c'est ainsi que chaque jour est leçon. Nous savons que nous ne savons pas et c'est comme cela que nous sommes en apprentis sages.


Tydé
"Color doesn't matter" © Christian Lechtenfeld # 500px
https://500px.com/photo/125962447/